Zoom : Tous ce que les plus célèbres musiciens ont composé de plus beau
La mission d’André Danican Philidor, « garde de la Bibliothèque de la Musique du Roy », était de recueillir pour Louis XIV « tous (sic) ce que les plus célèbres musiciens […] ont composé de plus beau ». Alors, naturellement, il transcrivait du Lully. A tour de bras. Voici deux manuscrits, copiés de sa main, ou issus de son atelier, paraphés de son ex-libris : la comédie ballet  Monsieur de Pourceaugnac et la tragédie ballet Psyché .
Zoom : Tous ce que les plus célèbres musiciens ont composé de plus beau
Car alors, en matière de musique, le beau style français, le goût français ne connaissait qu’un seul champion : ce migrant Florentin, à l’accent marqué, ce fils de meunier, arrivé un jour à Paris, on ne sait comment ni pourquoi, ce personnage inquiétant, doué d’une intelligence vive, ce maître des chausse-trappes et des manigances, ce virtuose du trompe l’œil et du double jeu, cette personnalité brutale, parfois, qui anéantissait tous ceux qui menaçaient son influence, cet artiste immense, avant tout, qui au fil d’une carrière extraordinaire, jeta un charme sur Paris, la France, tout le Grand siècle… Jean Baptiste Lully régna sans partage sur la musique française. Pourtant, à l’heure où Lully, au terme de sa vie et au sommet de son art, rédige la lettre dédicace de sa tragédie lyrique Armide, tout cela ne compte plus. Car, Jean Baptiste Lully, autant que musicien, ou homme de théâtre, était courtisan, et voilà qu’aujourd’hui, le roi, le roi dont il pouvait jadis tout obtenir, l’oublie. Dans ce texte poignant sourd à chaque détour de phrase, sous le vernis du langage officiel, le désespoir que ce spectacle « où l’on court en foule » soit cependant « le moins heureux, puisqu’il n’a pas eû l’avantage de paroistre devant VOSTRE MAJESTE »… Avant cette disgrâce, la fureur tyrannique du puissant surintendant de la musique ne s’exerçait jamais avec autant de hargne qu’à l’encontre de ses compatriotes, ces Italiens qui courraient l’Europe pour vendre leur art et qu’il faisait chasser, probablement de peur qu’on ne pût mesurer en quoi il leur ressemblait.
Zoom : Tous ce que les plus célèbres musiciens ont composé de plus beau