B315556101_RPHOT_0021_3_1_.jpg

C’était le but tant recherché de la municipalité de Toulouse lors de l’inauguration de la bibliothèque munisipale le 30 mars 1935, devenue par la suite Bibliothèque d’Etudes et du Patrimoine. Le maire socialiste Etienne Billières en fait le point central d’une politique de réaménagement de la ville, menée par le talentueux architecte Jean Montariol.

On voulait que la bâtiment bénéficie d’un décor unique, où les livres côtoient les fresques et les vitraux d’artistes régionaux, dans une ambiance de grandeur presque religieuse. Ici, la lumière est l’atout principal : une salle de lecture de 1000 m2 bordée de vingt et une baies vitrées, aux murs recouverts de marbre, et surmontée au plafond d’une coupole donnant l’illusion d’une immense rosace suspendue dans les airs. Cette clarté naturelle est favorable aux longues lectures.

Jean Montariol s’est inspiré de la Bibliothèque Sainte-Geneviève de Paris et de la Bibliothèque Carnegie de Reims. Les décors sont également travaillés par des créateurs toulousains membres de la Société des artistes méridionaux. La majesté du bâtiment est renforcée par un style qui reste classique, tandis que les vitraux et les bas-reliefs de l’architecture glorifient l’histoire et la culture. La bibliothèque abrite les bas-reliefs de Sylvestre Clerc (sur une soixantaine de mètres) qui retracent l’aventure des sciences, des arts et lettres et l’histoire de l’émancipation de l’esprit humain. On remarque également le vitrail d’André Rapp qui a pour thème "L’éducation de l’enfance" et qui figure une mère apprenant à lire à son enfant, sur fond de paysage toulousain, où l’on distingue le clocher de Saint-Sernin. A ceci s’ajoutent le panneau décoratif de Bouillère intitulé "La joie dans la lecture", les sculptures de Paraye et les fresques de Marc Saint-Saens, ainsi que son triptyque évoquant le Parnasse occitan.

Pour en savoir plus...

"Toulouse socialiste. 1906 / 1940", de Jean Claude Duphil.

"Les artistes de la bibliothèque municipale. Toulouse 1935", Centenaire de la Société des artistes méridionaux. 2006