BIBLC0024_1_.jpg

Si Toulouse doit offrir sa reconnaissance à quelqu’un, c’est sans conteste à l’homme qui compose le sujet unique de cette photographie. Jean Montariol (1892 - 1966), l’architecte en chef de la cité de 1927 à 1949, celui qui peut être qualifié de figure majeure de l’entre-deux guerres toulousain.

C’est un sourire plutôt modeste que le photographe Eugène Trutat a immortalisé sur ce cliché datant du début du XXe siècle. Pourtant, Jean Montariol a apporté beaucoup à Toulouse. Formé aux Beaux-Arts de la ville, puis achevant sa formation d’architecte à Paris, il fut nommé architecte en chef de Toulouse en 1929. On lui confie alors la charge de moderniser les lieux à travers de nombreuses constructions dans des domaines divers et variés.

Il est à l’origine d’une grande quantité de bâtiments, distillant un sentiment de renouveau dans les rues de la cité. Ses plus grandes oeuvres concernent le logement social (les HBM et les cités-jardins), les constructions scolaires (dans les quartiers tels que Rangueil, la Salade-Ponsan, Lalande, Fontaine-Lestang...) et les grands équipements publics, comme le Parc des Sports. Il n’en délaisse pas moins les équipements de proximité et le mobilier urbain : bains douches, lavoirs, kiosques à musique...

Il apporte sa contribution à la culture toulousaine lorsqu’il créé, entre 1929 et 1935, la Bibliothèque municipale, rue du Périgord, ou encore le charmant kiosque à musique de la place Marius Pinel, en 1933.

C’est dix-huit ans avant sa mort que Jean Montariol sera nommé Architecte des Bâtiments de France à Toulouse. Jusqu’au bout, il maintiendra une qualité architecturale sans faille, digne d’une véritable passionné, et fortement empreinte de régionalisme car toujours basée sur l’utilisation de matériaux locaux. Son modernisme est visible dans sa volonté de n’utiliser que des matériaux modernes, tel que le béton armé.

Pour en savoir plus...

"Toulouse, 250 ans d’urbanisme et d’architecture publique", de Laure Krispin, 2008.

"Les artistes de la bibliothèque municipale. Toulouse 1935", Centenaire de la Société des artistes méridionaux, 2006.