Isidorus Hispalensis, Opera ; Pseudo Augustinus, Sermo ad fratres in heremo

Noticia

Tipo: manuscrito   Isidorus Hispalensis, Opera ; Pseudo Augustinus, Sermo ad fratres in heremo
Publicación/Fecha:
1295 (colophons f. 166v et 183v)
Descr. física:
Parchemin, I garde ancienne + 183 f. + I garde ancienne, 326 x 220 (221 x 134) mm, réglure à la mine de plomb. Texte sur 2 colonnes, 37 à 38 lignes
Nota:
Lieu de production : Toulouse ou Albi (voir décor).
Les feuillets de gardes au début et à la fin du manuscrit sont tirés d'un Pontifical, également réemployé pour servir de garde et de contre garde à plusieurs autres manuscrits provenant de la bibliothèque des dominicains de Toulouse : Toulouse, BM, ms. 77, 79, 178, 480. Fragment BM, ms. frag. 221 : Pontificale (à 11 lignes), 14e siècle (Falmagne, 2016, p. 382, n° 76).
Reliure du 16e siècle cousue sur 3 doubles nerfs de peau, restaurée le 28 février 2017. Ais de bois couverts d'une peau brun clair retournée. Vestiges des deux fermoirs sur les plats supérieurs et inférieurs. On conserve l'attache de la chaîne du livre en tête du plat supérieur (selon un procédé identique à celui du manuscrit Toulouse, BM, ms. 171, qui vient aussi du couvent des dominicains, et sur la reliure duquel la chaîne est conservée).
Ecriture : Littera textualis méridionale, selon Haruna-Czaplicki, qui regroupe l'écriture du ms. 178 dans un même groupe qui rassemble les manuscrits Toulouse, BM, ms. 161, ms. 189 et Paris, BnF, latin 3374, tous commandés par Bernard Castanet (2008, Haruna-Czaplicki, p. 238).
Décor : 21 initiales ornées : f. 2r, 31r, 43v, 49v (archer), 57r, 61v, 64v (petit portrait), 70r, 77r, 78r, 80r, 81r (tête d'échassier), 81v (petit portrait), 82r, 108r, 110r (échassier au long cou et poissons), 123r (tête ronde sur un long cou), 141v, 167ra, 167rb, 174r. Nombreuses initiales filigranées à bandes d'I, à l'encre mauve et rouge. Les initiales peintes sont l’œuvre du « Maître du Missel 105 » qui travaille dans un Missel également réalisé pour les Dominicains de Toulouse (Toulouse, BM, ms. 105) et qu'a identifié H. Haruna-Czaplicki (2008, Haruna-Czaplicki, p. 262-263). Son travail pour Bernard de Castanet, alors évêque d'Albi, et pour les Dominicains de Toulouse, incite à placer la réalisation de ce livre à Toulouse ou à Albi.
1) Isidorus Hispalensis, Questiones in Vetus Testamentum : Gn., Ex. Lv., Nm., Dt., Ios., Idc., Rt., 1Rg., 2Rg., 3Rg., 4Rg., Esr., Mcc. (f. 2r-105r). Capitula et praefatio au début de chaque livre. Stegmüller, Repertorium biblicum, n°5233-5261 ; Migne, Patrologia latina, 83, c. 207-392. Le commentaire sur Esdras (f. 69v-81r) est tiré de Bède le vénérable, De libro Regum. 2) Isidorus Hispalensis, De ecclesiasticis officiis (f. 82r-105r). Migne, Patrologia latina, 83, c. 737-826. 3) Isidorus Hispalensis, Differentiarum, sive de proprietate sermonum. Liber secundus (f. 105r-108r). Migne, Patrologia latina, 83, c. 69-98. 4) Ps. Augustinus, sermon LVI, Ad fratres in heremo (f. 108r-109r). Migne, Patrologia latina, 40, c. 1339-1341. 5) Isidorus Hispalensis, Liber sententiarum (f. 110r-166r). Migne, Patrologia latina, 83, c. 537-738. 6) Isidorus Hispalensis, Liber Sinonime (f. 167r-183v). Migne, Patrologia latina, 83, c. 825-868.
Histoire du manuscrit : Livre donné par Bernard de Castanet, évêque d'Albi (1275-1308), au couvent des dominicains de Toulouse, avec 9 autres manuscrits (par ordre chronologique : Toulouse, BM, ms. 185, 154, 189, 157, 178, 161, 168, 188, 44, 204). Le ms. 178 a été copié en 1295 d'après les deux colophons (f. 166v et 183v) : « Hunc librum fecit scribi dominus B. de Castaneto, Dei gratia episcopus Albiensis, anno Domini Mo CCo XCo Vo [1295] ». Il a été donné par Bernard de Castanet alors qu'il était évêque du Puy, entre 1308 et 1316 (f. 1v) : « Istud volumen dedit reverendus pater dominus Bernardus de Castaneto, divina providencia episcopus Aniciensis [Le Puy], conventui fratrum Predicatorum de Tholosa [Frères Prêcheurs de Toulouse], cum conditionibus quod non possit dari, vendi, permutari, impignorari, extra conventum accomodari seu quocumque alio titulo alienari et sic recepit ipsum dictus conventus, quod si fierit, dat ipsum Summo Pontifici... ». Outre l'étiquette « 58 » collée au dos du livre, typique des livres de la bibliothèque des dominicains de Toulouse au 18e siècle, l'étiquette probablement révolutionnaire « Ms. ff. Praed[icatorum] n° 7 » confirme cette provenance. - Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : n° 193. Isidori. Opuscula de Expositione historiae. Pev. B. de Casteneto. Let. orn. Colori. Bois Prov. : Dom[inicains] 1 vol. / f. 1295. (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 473).
Auteur de la notice : Hiromi Haruna-Czaplicki; Émilie Nadal.

Ref. bibliográfica:
1954, Dix siècles d'enluminure et de sculpture en Languedoc, VIIe-XVIe siècles, Toulouse, Musée des Augustins, n° 44, p. 33 (J. Porcher).
1885. Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. 106-107.
1968. Garand M., Mabille M., Metman J., in Samaran C., Marichal R. (dir.), Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris, CNRS, 1968, p. 393 (notice détaillée).
2008. Haruna-Czaplicki H., « Le décor des manuscrits de Bernard de Castanet et l'enluminure toulousaine vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2008, t. 68, p. 227-281.
2016. Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 382, n° 76.
Signatura:
Bibliothèque municipale de Toulouse, Ms. 178
Copyright:
Bibliothèque municipale de Toulouse
-- domaine public


Bibliothèque municipale de Toulouse

Contenidos

Seleccione Una página dentro del visualizador de documentos.

Texto