Pugio fidei contra judaeos et sarracenos

Noticia

Tipo: manuscrito   Pugio fidei contra judaeos et sarracenos
Publicación/Fecha:
1405
Descr. física:
Vélin, 90 ff., 2 colonnes, 3 miniatures, encadrements, lettres historiées et filigranées, belle écriture du XVe siècle ; hauteur 322 mm. Format B
Nota:
XVe siècle.
Incipit : "Prohemium in Pugione Christiane fidei editum a fratre Raymundo de ordine Predicatorum ad impiorum perfidiam jugulandam set maxime Judeorum. Cum juxta beatum Paulum valde sit decens et pulcrum... mihi quoque in Predicatorum ordine minimo ad eternam salutem Jesus Christus, qui cum patre et Spiritu sancto vivit et regnat Deus in secula seculorum. Amen. - Explicit prohemium."
Première partie : "Incipit Pugio de diversitate errantium a via veritatis et fidei. Primum capitulum... nec ulla contra eam poterit objectio fieri, que non sit solubilis. Sicque explicit prima pars hujus libri Pugionis. Amen." - Seconde partie : "Incipit pars secunda, ubi probabitur adventus Messie, et in qua [de] divisione duodecim tribuum filiorum Israel et de reprobatione decem tribuum... ; ac sic istud capitulum et secunda pars istius operis, in qua principaliter agitur de adventus Messie, pariter terminantur. - Explicit secunda pars Pugionis, ac per consequens totum opus, editum a fratre Raimundo, ordinis Predicatorum, ad Judeorum et Sarracenorum perfidiam jugulandam."
Cet ouvrage a été édité, d'après plusieurs manuscrits, par Bosquet, évêque de Lodève, et divers savants, en 1651, à Paris, in-folio. Sur l'auteur du livre, voir Antonio, "Bibliotheca hispana vetus", édition de Rome, 1696, II, 59-62. Dans l'imprimé, existe une troisième partie, remplie de passages hébreux, que notre copiste n'a pas transcrite ; il a également omis les passages hébreux qui se trouvent dans les deux premiers livres.
Scribe et destinataire à la fin du manuscrit : "Iste liber fuit scriptus per me Coradum de Allamania superiori, ad petitionem magistri Petri de Cruce de Corduba, sub anno Domini millesimo quadringentesimo quinto, die vigesima mensis junii."
Trois miniatures fort belles aux endroits suivants : au prologue, un moine à genoux, offrant un livre à un pape ; à la première partie, un moine assis, un livre sur les genoux et professant ; à la deuxième partie, le Christ discutant avec deux juifs. Autour de chaque miniature, un encadrement de beau style.
Ex-libris des Dominicains de Toulouse du XVIIe siècle à l'intérieur du plat supérieur : "ex bibliotheca communi Fratrum Praedicatorum conventus Tholosani reformati"
Reliure du XVIIe siècle, en veau. Restaurée en janvier 1957.
Contient 7 pièces :
1. "Incipit expositio beati Gregorii super Cantica Canticorum. Quia si ceco ac indisposito cordi sermo divinus voce propria, voce videlicet propria, loqueretur, non caperet, per quedam enigmata misericorditer monet et revocat et per res notas latenter ei amorem rerum non notarum vel sic insinuat... cui immensas gratias quoad usque vivimus reddamus, cui pro nobis tradito et resurgenti in immortalitatem nos ipsos et spiritum et corpus debemus, qui vivit cum Deo patre in unitate Spiritus sancti per infinita secula seculorum. Amen". - Au-dessus de la première colonne, la note suivante, d'une main du XIVe siècle : "Credo quod ista expositio sit vel Ieronimi vel Origenis, non enim inter libros Gregorii dicitur quod scripserit super Cantica, etiam quia in hoc opere non apparet stilus ipsius". - L'auteur de cette note a tort ; le présent ouvrage est bien de S. Grégoire, mais le commencement, dans notre manuscrit, diffère des textes imprimés. Voyez Migne, LXXIX, cc. 471-548. Cet ouvrage est, il est vrai, attribué par quelques manuscrits à Richard de Saint-Victor (voir Migne, CXCVI, c. 405). A la fin, la date suivante : "Hunc librum fecit scribi dominus Bernardus de Castaneto, episcopus Albiensis, anno Domini M° CC° nonagesimo secundo" et, d'une autre main : "ad sequentes est additus quare est hic secundo, licet in sequentibus sit primo".
2. "Omilie beati Gregorii pape in Ezechielem prophetam"- Précédées de la lettre à l'évèque Marien : "Omilias que in beato Ezechiele..." Voyez Migne, LXXVI, cc. 785-1072. L'ouvrage est divisé en 174 chapitres, dont la table est à la fin. Avant cette table, la date suivante : "Hunc librum fecit scribi dominus Bernardus de Castaneto, episcopus Albiensis, anno Domini M° CC° nonagesimo primo".
3. "Omelie ejusdem super Evangelia". Avec la préface à Secundinus : "Inter sacra missarum sollempnia..."Migne, LXXVI, c. 1075.
4. "Ejusdem sermo de mortalitate ad populum in basilica Sancti Johannis. Oportet, fratres karissimi, ut flagella Dei..." Ibid., cc. 1311-1314. 5. "Ejusdem decretum de clero in basilica Beati Petri apostoli". Décrétale du 5 juillet 595 ; voyez Jaffé, Regesta pontificum, p. 114.
5. "Ejusdem decretum de clero in basilica Beati Petri apostoli". Décrétale du 5 juillet 595 ; voyez Jaffé, Regesta pontificum, p. 114.
6. "Regule pastorales sancti Gregorii, pape urbis Rome, ad sanctum Johannem episcopum". Comprennent 65 chapitres. Migne, LXXVII, cc. 13-128.
7. "Liber dialogorum beati Gregorii, pape urbis Rome. Quadam die nimiis quorumdam..." Migne, LXXVII, c. 149. - A la suite, la date suivante : "Hunc librum fecit scribi dominus Bernardus de Castaneto, episcopus Albiensis, anno Domini M° CC° nonagesimo tercio".
Cet ouvrage a été édité, d’après plusieurs manuscrits, par Bosquet, évêque de Lodève, et divers savants, en 1651, à Paris, in-folio. Sur l’auteur du livre, voir Antonio, "Bibliotheca hispana vetus", édition de Rome, 1696, II, 59-62. Dans l’imprimé, existe une troisième partie, remplie de passages hébreux, que notre copiste n’a pas transcrite ; il a également omis les passages hébreux qui se trouvent dans les deux premiers livres.
Scribe et destinataire à la fin du manuscrit : « Iste liber fuit scriptus per me Coradum de Allamania superiori, ad petitionem magistri Petri de Cruce de Corduba, sub anno Domini millesimo quadringentesimo quinto, die vigesima mensis junii. »
Trois miniatures fort belles aux endroits suivants : au prologue, un moine à genoux, offrant un livre à un pape ; à la première partie, un moine assis, un livre sur les genoux et professant ; à la deuxième partie, le Christ discutant avec deux juifs. Autour de chaque miniature, un encadrement de beau style.
Reliure du XVIIe siècle, en veau. Restaurée en janvier 1957.
Ex-libris des Dominicains de Toulouse du XVIIe siècle à l'intérieur du plat supérieur : "ex bibliotheca communi Fratrum Praedicatorum conventus Tholosani reformati"

Mf. 2091
Ref. bibliográfica:
Les Jacobins, 1385-1985 : sixième centenaire de la dédicace de l'église des Jacobins : p. 34, n° 50
Patrimoine public et Révolution française : constitution des collections toulousaines : [exposition, Toulouse], Réfectoire des Jacobins, 29 mai-29 septembre 1989. Toulouse : Bibliothèque municipale, 1989 : p. 145-147, n° 13
Arbellot (abbé). Etude biographique et bibliographique sur Bernard Guidonis, évêque de Lodève : Tome XLV, p. 40
Berthier (A.). Un maître orientaliste au XIIIe siècle, Raymond Martin. Dans : Archivum Fratrum Praedicatorum : p. 267-311
Delisle (L.). Notices sur les manuscrits de... Tome XXVII, 2e partie, 216
Samaran (C.), Marichal (R.). Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste : Tome VI, p. 399
Catalogue des Manuscrits des Bibliothèques des départements, t. VII. Paris : Imprimerie nationale, 1883, p. 139
Signatura:
Bibliothèque municipale de Toulouse, Ms. 219
Procedencia:
Dominicains (Couvent de Toulouse). Possesseur
Bernard de Castanet (ca 1240-1317 ; évêque d'Albi). Possesseur
Copyright:
Bibliothèque municipale de Toulouse
-- domaine public


Bibliothèque municipale de Toulouse

Contenidos

Seleccione Una página dentro del visualizador de documentos.

Texto