Informations détaillées

Titre : 
Bibliothèque municipale de Toulouse. Manuscrits. Pierre Riga. — Bible en vers.
Date d'édition : 
1201-1300
Sujet : 
Manuscrits à peintures médiévaux --13e siècle
Sujet : 
Enluminure médiévale--13e siècle
Sujet : 
Bible--Versions gotiques
Type : 
manuscrit
Langue : 
français
Langue : 
latin
Langue : 
occitan
Format : 
Vélin. - 140 feuillets. - 2 colonnes. - Titre courant ; belles lettres ornées et dorées ; exécution soignée. - Hauteur 342 mm. - Format A. - Reliure ancienne, en cuir noir
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original : Ms. 813.
Description : 
Collection numérique : Bibliothèque Rosalis (Toulouse)
Description : 
Collection numérique : Bibliothèque des dominicains de Toulouse
Description : 
Précédée d’une pièce de vers, renfermant 30 distiques, dont voici le premier et le dernier : Prelibare libet bona carminis hujus et ipsum Laude vel exili magnificare librum… Lectio jugis alit virtutes, lucida reddit, Intima declinat, noxia vana fugat. Commencement de l’ouvrage : Petrus Riga vocor, cui Christus petra rigat cor Dulcius ut saperent modulamine condita metra. Incipit hic Rige bibliotheca Petri Inicium mundi quales in origine prima Traxit ab artificis conditione vices, Que fabrice concepta dedit, que semina rerum Esse creatoris munus opusque Dei… Fin de l’ouvrage : Et tu, lector, habe partem precii hujus utrique, Si nostrum cupias idque preceris agi, Dicito : Fiat. Ego respondeo sic cupienti : Te quoque contingat hac prece posse frui. « Anno ab Incarnatione Domini M°CC°I°, anno gloriosi regis Francorum Philippi XX°II°, anno episcopatus venerabilis Odonis Parisiensis v°. » — Viennent ensuite les 10 vers suivants : Distinguendo solent diversi munere ( ?) penam Unde fit ex variis utraque secta modis. Est instrumentum quod punit pena vocari ; Nomine sic pene furca latronis habet. Pena potest eciam dolor impaciente vocari, Sive ex illatis anxietudo malis. Hoc utroque modo pena est inferna perbennis, Perpetu usque rogus perpetueque nives. Sic etiam nunquam pacientum passio cessat. Semper qui patitur hic abilive (sic) dolet. Petrus et Egidius me conscripsere, set ille Actor, corrector ultimus iste fuit ; Ille prior Remis, hic Parisiensis alumpnus. Ambo graves annis, hic vir et ille senex, Simplex clericus hic, sacri ordinis ille professor, Iste levita gradu, presbiter ille manens. Pierre Riga mourut en 1209 ; la Biblia metrica, alias Aurora, est en grande partie inédite ; voyez Leyser, Historia poëtarum medii ævi, pp. 692-736. Cet auteur a publié une partie du poème et il indique les passages que C. Barthius avait publiés avant lui. Les fragments imprimés par divers auteurs ont été réunis par Migne, Patrol. lat., CCXII, cc. 18-44.
Description : 
Bibliothèque des frères prêcheurs de Toulouse.. Possesseur
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b105602013
Source : 
Bibliothèque municipale de Toulouse. Ms. 813
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc1116675/cN117723
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
27/10/2019


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés