Une acquisition providentielle : un livre d’heures enluminé par le Maître des Heures de San Marino

Par une incroyable coïncidence, quelques jours avant l’inauguration de son exposition Toulouse Renaissance. Quand la peinture était dans les livres (17 mars-16 juin 2018), la Bibliothèque d’Etude et du Patrimoine a pu acquérir un manuscrit peint par un des enlumineurs présentés dans ses vitrines, le Maître des Heures de San Marino. Cette oeuvre était totalement inconnue jusqu’ici!
Cette acquisition a eu lieu le 6 mars 2018 lors de la vente aux enchères organisée pour disperser la bibliothèque de Georges Ousset, le charismatique libraire de La Bible d’or, rue du Taur, dont se souviennent avec émotion tant d’anciens étudiants toulousains.

Sainte Suzanne et les vieillards

Ce volume est un livre d’heures (recueil de prières à l’usage d’un laïc). Il a été copié et enluminé vers 1470-1480 pour un commanditaire inconnu mais sans aucun doute toulousain car le volume contient plusieurs prières adressées à des saints locaux : saint Saturnin (Sernin), mais aussi saint Jacques le Majeur, saint Simon et saint Jude (dont les reliques reposent à la basilique Saint-Sernin), ou encore sainte Suzanne dont le culte est vivace à Toulouse (les reliques de la sainte seront aussi déposées à Saint-Sernin en 1497).

La main du Maître des Heures de San Marino a déjà été reconnue dans plus d’une dizaine de volumes manuscrits et imprimés, dont un livre d’heures de la Huntington Library (San Marino, Californie) qui lui a donné son nom – en attendant que lui soit un jour restitué sa véritable identité, peut-être encore enfouie dans les archives toulousaines.

Cet artiste, actif à Toulouse entre 1460 et 1490, a enluminé plusieurs livres d’heures pour une clientèle bourgeoise mais semble avoir aussi travaillé directement pour des libraires, agrémentant de peintures, pour les rendre plus attractifs, des manuscrits « d’occasion » ou des incunables tout juste imprimés.

Son style s’inscrit encore dans la tradition médiévale bien qu’il montre une connaissance de modèles plus modernes de composition des images.

Annonce aux bergers

La décoration de ce nouveau livre d’heures comprend six enluminures à pleine page et six miniatures insérées dans des bordures décoratives. Le thème de ces peintures est traditionnel, représentant des scènes de la vie de la Vierge et de l’enfance de Jésus : Visitation, Nativité, Annonce aux bergers, Adoration des mages, Présentation au Temple, Fuite en Égypte. On relève aussi de grandes lettrines ornées de portraits d’hommes, un motif caractéristique du Maître des Heures de San Marino qui se retrouvera dans plusieurs de ses œuvres.


Première présentation publique du livre d’heures dans un reportage de France 3 Occitanie

Ce volume rejoint un bel ensemble de livres d’heures déjà numérisés dans Rosalis et présentés dans Rosalipédie.
Exposé jusqu’au 16 juin 2018, il sera ensuite numérisé lui aussi et intégré dans le dossier Toulouse Renaissance : quand la peinture était dans les livres.