Circuler à Toulouse en 1863… en omnibus à chevaux !

Le réseau des transports en commun se modernise constamment à Toulouse. Alors que la ligne A du métro est fermée depuis le 16 juillet,et jusqu’au 26 août, pour s’agrandir et s’adapter au flux toujours grandissant de passagers… faisons un petit saut en arrière pour découvrir le premier moyen de transport en commun développé à Toulouse : l’omnibus



Journal de Toulouse du 12 avril 1863

Le 12 avril 1863, le service des omnibus de Toulouse ouvrait, et avec lui l’histoire des transports en commun de la ville. Pour le prix d’une baguette de pain à l’époque, dix centimes, les 9 omnibus à impériale d’Eugène Pons vous emmenaient à St Cyprien, St Michel ou aux Minimes. La demande est forte : dès le mois suivant, les habitants des amidonniers pétitionnent pour obtenir leur propre ligne. Le réseau s’étend rapidement : dès 1864, il comprend 8 lignes urbaines et 3 lignes de barrière.

Omnibus à impériale de 1863, Archives municipales de Toulouse, 2 fi 5626

Pour répondre au succès croissant de ce nouveau mode de déplacement, l’omnibus va d’ailleurs rapidement être supplanté par des tramways, toujours tirés par des chevaux, avant d’être remplacés en 1906 par ce qui a constitué une véritable révolution dans les transports toulousains : le tramway électrique.


150 ans de transports publics à Toulouse – Ville de Toulouse, 26 avril 2013

Robert Marconis, géographe et professeur à l’Institut d’études politiques de Toulouse et à l’université Toulouse-Jean-Jaurès, nous brosse dans cette vidéo un tableau de cette évolution en écho à son ouvrage 150 ans de transports publics à Toulouse aux Éditions Privat (2013).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *