Visitez la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine de Toulouse

Le dimanche 16 septembre, à l’occasion à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, vous pourrez accèder aux coulisses et réserves de la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine en participant à l’une des visites proposées toutes les heures entre 11h et 17h.. Vous ne résidez pas dans la région toulousaine ? Le site UrbanHist vous propose une découverte virtuelle du bâtiment.

La bibliothèque d’Étude et du Patrimoine de Toulouse, c’est le lieu où sont conservés ces trésors du patrimoine, ces manuscrits, ces gravures, ces partitions ou ces livres anciens dont les versions numériques sont accessibles sur le site Rosalis.
C’est aussi une réussite architecturale de l’Art déco, un magnifique édifice inauguré en 1935 et imaginé par l’architecte Jean Montariol, un des fruits de la politique ambitieuse de construction d’équipements sportifs et culturels menée par Étienne Billières, maire socialiste de Toulouse à partir de 1925. L’album consacré à bibliothèque d’Étude et du Patrimoine sur Rosalis vous propose une première découverte du bâtiment et de son histoire avec des clichés réalisés à différentes époques, des plans originaux ou encore les discours d’inauguration.

Aujourd’hui, le bâtiment lui-même, et non plus seulement les livres qu’il abrite, a fait l’objet d’une numérisation selon une technologie de vues immersives en 360° pour en permettre la visite virtuelle sur le site UrbanHist.
Ce site web innovant, administré par les archives municipales de Toulouse, rassemble de très nombreuses ressources sur l’histoire de la ville : les cadastres anciens, des documents iconographiques, le patrimoine architectural… La navigation s’effectue sur différentes couches cartographiques – les chantiers archéologiques, l’inventaire du patrimoine bâti, les cadastres de 1680 ou de 1830… – et permet d’explorer une carte où les résultats apparaissent accompagnés d’une légende et d’un lien vers un dossier documentaire multimédia.

En ce qui concerne la bibliothèque, la visite virtuelle de la façade principale et de la grande salle de lecture est documentée par des focus documentaires sur des éléments du somptueux décor architectural. En effet, Jean Montariol, pour réaliser son important programme décoratif des espaces accessibles au public, s’était entouré d’une équipe d’artistes toulousains talentueux : le peintre Édouard Bouillière (1900-1967), le sculpteur Henry Parayre (1879-1970), l’ébéniste Maurice Alet (1874-1967), le sculpteur Georges Vivent (1871-1949), auxquels se sont ajoutés le peintre Marc Saint-Saëns (1903-1979), le maître verrier André Rapp (1903-1979) et le sculpteur Sylvestre Clerc (1892-1958). Henry Parayre fut sollicité pour réaliser les deux statues qui ornent les fontaines du parvis, La jeune littérature, à droite de l’entrée, et La Littérature classique, à gauche. En surplomb du hall d’entrée, l’architecte choisit d’installer un vitrail sur le thème de L’éducation de l’enfance dont le dessin fut confié à Édouard Bouillère et l’exécution au maître verrier André Rapp.

La grande fresque murale conçue par l’artiste Marc Saint-Saens, Le Parnasse occitan, domine la salle de lecture. Ce triptyque évoque la ville de Toulouse et ses monuments, des personnalités locales ainsi qu’une pléiade d’artistes méridionaux contemporains au peintre et à qui il rend hommage en les représentant conversant avec grandes figures artistiques ou des personnages mythiques. On y reconnaîtra notamment le compositeur Déodat de Séverac ou les sculpteurs Antoine Bourdelle et Aristide Maillol.

Vous pouvez poursuivre votre exploration virtuelle sur UrbanHist en entrant dans la chapelle des Carmélites voisine, seul vestige d’un couvent détruit à la Révolution qui occupait l’emplacement actuel de la bibliothèque et, en suivant, une trentaine d’autres lieux et monuments emblématiques de Toulouse parmi lesquels l’amphithéâtre romain de Purpan, l’Hôtel de ville du Capitole et la cathédrale Saint-Étienne.

Bon séjour virtuel à Toulouse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *